Cahiers de doléances

Chaque année, trop de malades meurent pour n’avoir pu être greffés à temps, faute de greffon   disponible...

Une indisponibilité de greffons qui est aussi causée par la loi de bioéthique   française, irrespectueuse envers le don qui sauve et incohérente avec d’autres dispositions juridiques.
Une loi de bioéthique   française qui ne reconnait pas le don d’organes et de tissus   post mortem   mais qui accorde la protection juridique ... au seul refus !

Cette rubrique est destinée à accueillir les propositions d’évolution et d’amélioration de la loi de bioéthique   française ainsi que toutes doléances concernant les disparités et les incohérences en matière de bioéthique.

Pour déposer vos doléances, veuillez vous rendre sur leur page d’envoi en cliquant ici. Elles seront alors progressivement publiées. Précisez s’il vous plaît vos noms, adresse courriel et coordonnées.


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 21 mai 2011
par  Pierre PETITGAS

Don d’organes du vivant : Une nouvelle loi pourrait sauver Béatrice

La quinquagénaire souffre d’une maladie génétique qui touche ses reins.
Béatrice n’a qu’un espoir : la greffe d’un rein. Ses nièces sont volontaires pour le lui donner, mais la loi, absurde, s’y oppose.
Le don d’organes du vivant, en s’élargissant entre des personnes liées par un lien affectif profond, (...)

jeudi 17 février 2011
par  Yolande BERTRAND-LABORDE

La réforme de la biologie médicale est menacée !

Passé inaperçu, un amendement adopté dans le cadre de la révision des lois de bioéthique jeudi 10 février dernier, annule l’ordonnance de réforme de la biologie médicale du 13 janvier 2010. Motif invoqué : l’ordonnance restreint l’exercice de la biologie médicale aux seuls diplômés d’un DES en biologie, (...)

mardi 8 février 2011
par  Pierre PETITGAS

Le sang de cordon : Garder un accès simple pour la recherche et la thérapeutique

Il n’y a pas lieu ici de justifier l’intérêt du sang de cordon comme source de greffon alternative à la traditionnelle moelle osseuse.
Les travaux du Pr E. Gluckman en sont la meilleure illustration. Et l’essor des banques de sang de cordon dans le monde, publiques comme privées, selon les lois (...)

vendredi 17 décembre 2010
par  Yolande BERTRAND-LABORDE

Les cellules souches embryonnaires en débat

La proximité de la révision de la loi de bioéthique, prévue pour début 2011, fait monter la pression autour des cellules souches embryonnaires.
D’un côté, les chercheurs, les industriels et l’Académie de médecine montent au créneau pour réclamer une libéralisation de la recherche sur ces cellules, (...)

mercredi 8 décembre 2010
par  Pierre PETITGAS

Pour un Registre National non limité aux seuls refus ...

Bien entendu, il n’est pas question de remettre en cause le consentement présumé, mais ce principe, seul, ne suffit pas. La situation actuelle est inacceptable.
Sur la base des chiffres publiés par l’Agence de la biomédecine, le non enregistrement du consentement explicite, exprimé du vivant des (...)

Annonces

Recherche Bénévoles

Même avec peu de disponibilité, vous pouvez soutenir la lutte contre la pénurie de greffons et la cause du don d’organes dans votre localité.

Logo CDO