Cahiers de doléances

Chaque année, trop de malades meurent pour n’avoir pu être greffés à temps, faute de greffon   disponible...

Une indisponibilité de greffons qui est aussi causée par la loi de bioéthique   française, irrespectueuse envers le don qui sauve et incohérente avec d’autres dispositions juridiques.
Une loi de bioéthique   française qui ne reconnait pas le don d’organes et de tissus   post mortem   mais qui accorde la protection juridique ... au seul refus !

Cette rubrique est destinée à accueillir les propositions d’évolution et d’amélioration de la loi de bioéthique   française ainsi que toutes doléances concernant les disparités et les incohérences en matière de bioéthique.

Pour déposer vos doléances, veuillez vous rendre sur leur page d’envoi en cliquant ici. Elles seront alors progressivement publiées. Précisez s’il vous plaît vos noms, adresse courriel et coordonnées.


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 3 novembre 2010
par  Yolande BERTRAND-LABORDE

Pour accroître les dons d’organes

Sur la page "Rebonds" de Libération, Jean-Louis Touraine, député du Rhône et président de France Transplant, émet des propositions pour développer les dons d’organes en France. Alors que le Parlement va se pencher sur le projet de loi de bioéthique, il s’interroge sur la question de la "pénurie" du don (...)

mercredi 6 octobre 2010
par  Pierre PETITGAS

L’action du Collectif Don d’Organes se concrétise...

Lors de la rencontre au Sénat le 27 février 2010, Pierre PETITGAS, Président du Collectif Don d’Organes et le sénateur Jean-Pierre SUEUR ont longuement échangé sur la pénurie de greffons et l’incohérence de la loi de bioéthique, qui, en matière de don d’organes post mortem, n’enregistre et ne protège ... (...)

Annonces

Recherche Bénévoles

Même avec peu de disponibilité, vous pouvez soutenir la lutte contre la pénurie de greffons et la cause du don d’organes dans votre localité.

Logo CDO