Bioéthique : définition

mercredi 19 mai 2010
par  Yolande BERTRAND-LABORDE
popularité : 13%

Comme bien d’autres domaines, le langage a ses modes.

La bioéthique est à la mode.

Tout le monde en parle.

Il serait bon que l’on s’accorde sur le sens et le contenu de cette notion.

Les quatre principes éthiques de la bioéthique

Codes éthiques

Selon l’approche pragmatique américaine, la bioéthique est une démarche principiste axée sur la résolution de problèmes et la prise de décision. Les principes qui la fondent selon Hubert Doucet[1] cité par Guy Durand[2] (1999) sont au nombre de quatre :

- 1) l’autonomie

- 2) la non-malfaisance

- 3) la bienfaisance

- 4) la justice

Ces quatre principes servent d’horizon ultime dans l’évaluation de la décision qui sera rendue.


[1] H. Doucet, Au pays de la bioéthique, pp. 63-100 G.
[2] G. Durand, Théologiques, Volume 7, Numéro 1, 1999, Pages 51-73


Annonces

Recherche Bénévoles

Même avec peu de disponibilité, vous pouvez soutenir la lutte contre la pénurie de greffons et la cause du don d’organes dans votre localité.

Logo CDO