Chine : recherche de pointe sur les cellules souches ?

mercredi 19 mai 2010
par  Yolande BERTRAND-LABORDE
popularité : 49%

Tianjin, au sud est de Pékin, abrite l’une des plus importantes banques de cellules souches au monde où sont stockés 170 000 échantillons de cordon, de placenta et de sang de cordon ombilical.

Cet établissement existe grâce à l’énergie du Pr. Han Zhongchao, un hématologue formé en France.

Les chercheurs, en Chine se sont penchés sur le sujet il y a trois ans et ont déjà des laboratoires exceptionnels. Les scientifiques chinois se concentrent surtout sur les cellules souches contenues dans le sang de cordon ombilical et sur les cellules mésenchymateuses du cordon lui-même.
Le Pr. Han Zhongchao explique avoir obtenu des premiers résultats prometteurs : "nous avons développé une nouvelle thérapie à base de cellules souches pour traiter l’artériopathie des membres inférieurs [qui provoque de manière progressive l’occlusion des artères], afin de régénérer des vaisseaux. Elle a été utilisée pour traiter plusieurs centaines de patients avec d’excellents résultats. La plupart des données ont été publiées dans des revues internationales avec évaluation par les pairs".

Le Pr. Philippe Menasché, de l’unité de chirurgie cardiaque de l’hôpital européen Georges Pompidou se dit prudent devant ces propos. Il reconnaît que les cellules souches sont bien indiquées pour traiter l’artériopathie mais il affirme qu’il n’a pas r“elevé de résultats notables dans les publications” et que “les informations provenant de Chine sont parcimonieuses”.

L’utilisation des cellules souches du sang de cordon pour générer de nouvelles cellules sanguines dans les greffes de moelle osseuse est actuellement la seule indication avérée explique-t-il.

Le Pr. Zhongchao a toutefois déjà créé Amcellgene, une société visant à produire des cellules souches de manière industrielle avec l’objectif de les commercialiser à terme. Beike Biotechnolgy, une autre société chinoise avait créé en 2005 une grande banque de cellules souches de sang de cordon à Taizhou avec pour premier objectif de les commercialiser. La Chine veut être à la pointe dans ce domaine.


© Copyright Gènéthique


Annonces

Recherche Bénévoles

Même avec peu de disponibilité, vous pouvez soutenir la lutte contre la pénurie de greffons et la cause du don d’organes dans votre localité.

Logo CDO