En Chine, il vend son rein pour s’offrir un IPad2

vendredi 3 juin 2011
par  Yolande BERTRAND-LABORDE
popularité : 15%

Un Chinois souhaitait coûte que coûte obtenir le précieux objet. Mal lui en a pris.

En Chine, un adolescent est allé très loin pour obtenir un iPad 2. Pour cela, il a vendu... l’un de ses reins rapporte ainsi le quotidien anglais The Daily Telegraph, cité par leFigaro.fr.

Une information qui provoque un véritable tollé dans le pays autour de la question particulièrement sensible du trafic d’organes.

La raison ? Le manque d’argent suffisant, environ 20.000 yuan (2.000 euros). Le jeune homme a alors cru tenir la bonne solution en contactant un courtier spécialisé dans le trafic d’organes : "Je voulais un iPad 2, mais je n’avais pas d’argent pour le payer. C’est en surfant sur Internet que j’ai découvert une publicité où on promettait 20.000 yuan (2000€) en échange d’un rein" concède t-il.

La suite de l’histoire : après l’opération, la santé de l’adolescent "se dégrade" progressivement écrit 20minutes.fr. Et sa mère découvre rapidement le pot aux roses : "Il a fini par m’avouer qu’il avait vendu un de ses reins" précise t-elle.

Résultat, une plainte est déposée contre le courtier et l’hôpital où s’est déroulée l’opération. La démarche aboutira-t-elle ?

Ce qui manquait à ce garçon, ce serait plutôt un cerveau.


Annonces

Recherche Bénévoles

Même avec peu de disponibilité, vous pouvez soutenir la lutte contre la pénurie de greffons et la cause du don d’organes dans votre localité.

Logo CDO