Les chiffres “interpretés” par l’Agence de la biomédecine

lundi 8 février 2010
par  Pierre PETITGAS, Yolande BERTRAND-LABORDE
popularité : 18%

Chaque année, sur son site internet grand public dondorganes.fr l’agence de la biomédecine publie un nombre de malades en liste d’attente d’une greffe   décédés faute de greffon   disponible se situant entre 200 et 300 morts (218 morts pour le chiffre publié en 2008).

Toutefois, sur son site internet institutionnel, l’Agence de la biomédecine publie dans son Rapport annuel en page 18 des informations plus détaillées concernant les greffes d’organes, issues de la Base de données Cristal du 21 mars 2009.

Chiffres truqués Concernant les malades en liste d’attente d’une greffe   :

- le nombre de malades décédés et toujours inscrits en liste d’attente est en réalité de 424 morts [1] mais ce n’est pas tout car ...

- 438 malades sont « sortis de liste d’attente en cours d’année » [2]

Commentaires :

- En excluant les 206 malades rénaux et pancréatiques décédés, l’Agence de la biomédecine ne déclare que 218 malades décédés en attente de greffe   au lieu des 424 décès réellement toujours inscrits en liste d’attente.

- On appréciera la discrétion des 438 malades qui, pour la plupart, ont l’élégance de sortir de la liste d’attente avant de décéder afin de ne pas alourdir la statistique des « décès en liste d’attente ».

- Enfin, l’Agence de la biomédecine reconnaît pudiquement, du bout des mots et sans donner de précision, « Dans une moindre mesure... » les malades dont la maladie est en amélioration ou qui le décident pour des raisons personnelles, sont rares, c’est à dire qu’il est permis de penser qu’à quelques exceptions près, ces 438 malades sont pour la plupart décédés peu après leur sortie de la liste d’attente.

- Finalement, la réalité se situerait plutôt entre 800 et 850 malades décédés en attente d’une greffe   .

On peut se demander quelles sont les raisons qui conduisent à cette interprétation des données. Serait-ce pour ne pas démoraliser ceux qui attendent un organe ?


[1Les 201 malades rénaux et les 5 malades pancréatiques décédés ne sont pas pris en compte, ils ont la délicatesse de ne pas alourdir les statistiques

[2Hormis la greffe ou le décès, les malades sortent de la liste d’attente lorsqu’une aggravation de leur maladie initiale ou des complications médicales rendent la greffe incompatible avec leur état. « Dans une moindre mesure », les patients peuvent sortir de la liste d’attente lorsque leur maladie est en amélioration et ne justifie plus le recours à la greffe ou lorsqu’ils en décident pour des raisons personnelles


Annonces

Recherche Bénévoles

Même avec peu de disponibilité, vous pouvez soutenir la lutte contre la pénurie de greffons et la cause du don d’organes dans votre localité.

Logo CDO