SIDA : une guérison unique

mardi 4 janvier 2011
par  Pierre PETITGAS
popularité : 29%

Un Américain âgé de 40 ans, atteint d’une leucémie   et du sida,
a subi une greffe   de moelle osseuse   provenant d’un donneur résistant au virus du sida.

Aujourd’hui, il semble guéri des deux maladies.

 Thérapie par cellules souches  

Logo Cancer Trois ans et demi après avoir réalisé une greffe   de moelle osseuse   sur un patient de 40 ans atteint du VIH et d’une leucémie  , une équipe allemande dirigée par Kristina Allers de l’université médicale de Berlin affirme dans la revue spécialisée en hématologie Blood (édition du 15 décembre 2010) que le malade est guéri.

Eliane Gluckman, hématologue à l’hôpital Saint-Louis à Paris : « Quelles perspectives de recherche suite à ces travaux ?  »

Eliane Gluckman Pour la leucémie  , le traitement classique est de procéder à une greffe   de moelle osseuse   prélevée chez un donneur compatible avec le système immunitaire   du patient pour éviter un rejet   de greffe  . Mais il faut au préalable pratiquer une chimiothérapie chez le patient afin de détruire ses cellules sanguines cancéreuses. Pratiquée depuis les années 60, cette technique a permis de guérir des dizaines de milliers de personnes dans le monde. Lorsqu’une greffe   de ce type fonctionne, comme ce fût le cas pour ce patient, la « nouvelle » moelle osseuse   génère des cellules sanguines saines. C’est ce que l’on appelle une thérapie par cellules souches  .

 VIH « disparu »

Logo Sida Dans le cas de ce patient, le donneur avait cependant une autre particularité : il était résistant au virus du sida. On estime qu’1% de la population mondiale porte une mutation dans son génome qui lui confère une résistance au VIH. Cette mutation est située dans le gène CCR5, qui code pour un récepteur permettant au virus du sida d’entrer dans les cellules (en l’occurence les lymphocytes CD4). Lorsque le gène est muté, le VIH ne peut plus pénétrer à l’intérieur de la cellule sanguine.

« Cordon ombilical : des cellules en or ?  » voir le film de Marina Julienne

En faisant coup double lors de la transplantation   de moelle osseuse  , les médecins ont réussi à éradiquer le virus du sida du corps du patient et à le guérir de sa leucémie  . Pour Eliane Gluckman, hématologue à l’hôpital Saint-Louis à Paris, « ce nouveau protocole est extrêmement intéressant. Cependant, il est difficile d’imaginer une application à grande échelle car cela passe par un traitement lourd (greffe   de moelle osseuse  ), avec un taux de mortalité non négligeable. En revanche, d’autres pistes de traitement pourraient être développées, notamment à partir des cellules du cordon ombilical ».


Source : Romain Lejeune, Cite-sciences.fr


Annonces

Recherche Bénévoles

Même avec peu de disponibilité, vous pouvez soutenir la lutte contre la pénurie de greffons et la cause du don d’organes dans votre localité.

Logo CDO