Collectif Don d’Organes

Réunir les énergies pour Convaincre les décideurs

Accueil > Veille bioéthique Communiqués > Les cellules souches mésenchymateuses à l’Académie de médecine

Les cellules souches mésenchymateuses à l’Académie de médecine

vendredi 29 janvier 2010, par Pierre PETITGAS, Yolande BERTRAND-LABORDE

Un rapport sur de nouvelles cellules souches issues du cordon et du placenta a été présenté à l’Académie nationale de médecine par le professeur Jacques Caen, hématologue, lors d’une journée d’audition publique organisée par des parlementaires.

Cosigné par le Pr Pierre Jouannet, spécialiste de la biologie de la reproduction à l’hôpital Cochin, ce rapport présente les avantages des cellules mésenchymateuses provenant du mésenchyme, une forme jeune du tissu conjonctif : elles seraient non seulement pluripotentes mais "également bien tolérées par l’organisme.

cellules souches mésenchymateusesSi ces qualités sont confirmées, ces cellules seraient des candidates idéales pour des applications médicales.
Un groupe de travail de l’Académie nationale de médecine examine l’intérêt des cellules souches mésenchymateuses à partir des travaux du Pr Zhong-Chao Han, hématologue à Tianjin en Chine. Avec son équipe, ce dernier aurait déjà traité une centaine de patients. Pour lui, ces cellules sont efficaces et non toxiques et peuvent être greffées à n’importe quel patient sans que le greffon soit rejeté. De plus, un nombre restreint d’unités suffiraient à traiter des milliers de patients. Enfin plusieurs applications possibles sont précisées parmi lesquelles la réparation osseuse, cardio-vasculaire, la réparation de brûlures graves. Il s’agit donc pour l’Académie d’une voie de recherche très prometteuse et susceptible de former un nouvel outil dans le traitement de nombreuses maladies.

La recherche sur les cellules souches faisait hier, mercredi 27 janvier 2010, l’objet d’auditions publiques organisées par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) à l’Assemblée nationale. Ces auditions font suite au rapport sur La loi de bioéthique de demain présenté par les députés Alain Claeys et Jean-Sébastien Vialatte devant l’OPECST en décembre 2008.


La Croix (Marianne Gomez) 28/01/10 - decisionpublique.diagorapress.fr 26/01/10